Simon Petrus, le jeune namibien qui vous permettra d’appeler sans internet, sans sim et sans argent

J’ai un peu l’impression, malgré toutes les prouesses technologiques de ces derniers années, que les jours passent et se ressemblent. C’est vrai: les hommes ont marché sur la lune (oui j’y crois et les explications c’est par ici), les voitures sont électriques et autonomes, les imprimantes 3D sont une réalité, etc. Mais les appels téléphoniques sont encore payants en 2016.

D’une part on me dira, à juste titre, que mettre en place les infrastructures permettant d’établir ces communications ne sont pas gratuites et qu’il faut bien les rentabiliser. Soit. Cependant, il existe des solutions moins coûteuses à réaliser donc moins longue à rentabiliser. Qui à la longue permettraient de s’appeler gratuitement, tout en développant des services connexes facturables.  Mais l’engouement dans ce sens ne semble pas prioritaire. L’accent étant mis sur qui arrivera le premier à la 10G, par exemple.

D’autre part, il est clair que passer un coup de fil en Europe ou aux Etats-Unis est pratiquement gratuit comparé à l’Afrique. Raison probable pour laquelle, les principaux acteurs ne se bousculent pas pour faire baisser ces prix. Peu importe. Simon Petrus, jeune namibien en classe de Terminale a décidé de faire quelque chose. Défi personnel ou hasardeuse inspiration? Difficile de savoir quelles étaient ses motivations.

Il a donc mis au point un dispositif permettant d’exploiter les mêmes ondes radio que nous utilisons déjà pour la télévision, la radio et le GSM. En plus d’appeler partout et n’importe qui, ces appels sont gratuits et illimités. Mais reste l’épineuse question de la réglementation vis-à-vis de l’attribution et l’utilisation des bandes de fréquences. Pour l’heure, les plans du dispositif ne sont pas disponibles. Il est donc difficile de savoir comment tout ça fonctionne réellement. Mais ce qu’on sait, c’est que les composants de ce téléphone proviennent de vielles télévisions et de téléphones mobiles HS, que Simon Petrus a collectés ci et là.

Le plus fou dans tout ca, c’est qu’en plus du téléphone, son appareil est capable de capter la télévision nationale et la radio. Et dispose même d’une ampoule et de prises électriques pour recharger d’autres appareils. Pas mal pour deux ans de travail. Il ne lui manque plus que internet, pour proposer son offre triple-play 😀

simon-petrus-appel-gratuit
Simon Petrus présente son dispositif permettant d’appeler gratuitement

Et selon les sources, le brillant adolescent n’en n’est pas à son premier coup d’essai. En effet, un an auparavant, il a remporté la médaille d’or lors d’un concours pour avoir inventé un autre appareil multifonction. Faisant office de séchoir à semence et de réfrigérateur. Un fan de couteaux suisses en somme, qui souhaite poursuivre ses études en ingénierie électronique.

Pour ma part, je suis curieux de savoir quelles bandes de fréquence il utilise. Si les appels sont en full duplex (bidirectionnelle et simultanée) ou si c’est juste un talkie-walkie. Combien ça lui coûte pour fabriquer son dispositif. Et le plan de numérotation envisagé pour l’identification des téléphones.

La dernière fois qu’un homme a essayé de tirer profit de ses connaissances pour téléphoner gratuitement, les choses ne se sont pas très bien terminées pour lui. Mais espérons que le jeune Simon puisse perfectionner son dispositif, le produire en masse et continuer à inventer en toute légalité. Et pour les autres, une fois que les communications seront gratuites, il faudra qu’on se trouve de nouvelles excuses pour ne pas appeler nos belles-mères.

Source: Newera, VenturesAfrica

Soutenez-nous en partageant l'article :